+41 79 559 31 27 info@coevolution.ch

Découvrez la PNL avec des exercices et des explications simples, mais pas simplistes.

Exercice pour le P: croisez vos bras

 

Pour vous l’expliquer de manière simple, je vous propose un exercice. Croisez les bras. Parfait, maintenant faites-le en inversant le croisement des bras (celui qui était au-dessus doit être en dessous et inversement). Cela vous semble probablement moins naturel, voir très difficile. Normal.

 

le P de PNL – programmation

Nos habitudes

 

On pourrait appeler cela une habitude ou une programmation! Le P de PNL fait référence à cette notion de programmation, en quelque sorte depuis notre naissance et peut-être même avant. Nous nous sommes adaptés à notre environnement et avons adopté des comportements, notre manière de communiquer, de prendre nos décisions, d’agir et de réagir. Tout cela nous a permis de nous développer, de nous protéger, de nous sentir aimés, etc.

 

Certains de nos agissements sont tellement naturels que nous ne nous en rendons même pas ou plus compte. Ils sont toujours présents, mais pas forcément adaptés à notre situation de vie actuelle. Il est important de savoir comment nous faisons, pour comprendre, comment nous pouvons agir différemment afin d’obtenir l’effet souhaité.

 

Pourquoi est-ce que je m’énerve à chaque fois que… pourquoi est-ce que j’achète systématiquement des choses dont je n’ai pas besoin… pourquoi je n’arrive pas à dire ce que je veux vraiment dire…

 

Choisir plutôt que subir

En PNL, nous nous intéressons à comment faire différemment. Le but est de prendre conscience et de choisir plutôt que de subir.  

Je ne me souviens plus du trajet que je viens de faire !

 

Vous avez peut-être déjà effectué un trajet et à l’arrivée, avoir l’impression de ne pas vous en souvenir, par où vous êtes passé, comme si vous étiez absent durant le trajet, que vous étiez ailleurs? Cela est tout à fait normal. Notre façon de percevoir les choses a lieu de manière consciente et inconsciente. La Neurologie, le N de PNL … .

Exercice pour le N: fermez les yeux et rappelez-vous

Pensez à un voyage plaisant que vous avez fait. Fermez les yeux et replongez-vous dans ce voyage, tentez de le décrire, de quoi vous souvenez-vous, quelles images vous reviennent, quelles couleurs, quelle intensité, quelles odeurs, quels sons, quels goûts, quelles sensations, etc.

Maintenant, imaginez-vous un plat délicieux, rappelez-vous son goût, les sensations quand vous portez cet aliment à votre bouche , la texture de cet aliment, etc. Avez-vous faim? C’est normal 😉

Le N de PNL – neuro (neurologie)

La neurologie fait référence, entre autres, au fait que nous sommes un système complexe, avec nos capacités à percevoir et à interpréter le monde qui nous entoure et à définir les interactions avec celui-ci. Nous voyons, ressentons, entendons, sentons, goûtons et l’interprétons selon nos propres schémas de compréhension. Nous faisons le lien entre la perception et l’action qui provient de l’organisation du système nerveux qui gouverne l’activité motrice et transforme la perception en actions motrices (Theodor Lipps, 1851-1914 et Wolfgang Prinz, 1997). En d’autres termes, ce que nos sens perçoivent va influencer notre manière d’agir.

 

Prenons par exemple l’empathie: si une personne exprime son émotion en chinois et que vous ne connaissez pas cette langue, vous ne comprendrez pas forcément le sens de cette émotion, mais en observant son non verbal, vous pouvez imaginer l’émotion (du moins en partie) sans pour autant être sûr de la partager.

 

Le simple fait de s’imaginer peut déclencher une émotion.

 

Exercice pour le L: repérez les métamodèles comme les omissions, les généralisations ou les distorsions

Repérez une phrase que vous entendez couramment comme par exemple: “c’est toujours la même chose, tout le monde pense que…, je sais déjà ce que tu vas me dire”, repérez les éléments pas clairs et formulez une question qui permettra de mieux comprendre ce que l’autre personne veut exprimer.

 

Exemple: je vais réussir → tu vas réussir quoi ? Je ne me sens pas capable → pas capable de faire quoi ? Il fait exprès → comment sais-tu qu’il fait exprès ?

 

Observez (le non verbal de la personne) et écoutez les réactions (les mots utilisés), que pouvez-vous constater ? Vous allez probablement vous rendre compte que les propos de votre interlocuteur deviennent beaucoup plus clairs pour vous et pour lui.

 

Il existe de nombreux autres exemples que vous pourrez découvrir dans le cadre d’une formation en PNL.

Le L de PNL – linguistique

 

Le langage, la mémoire, la conscience et les capacités métacognitives (la capacité de penser à ses propres pensées), la capacité de comprendre l’état affectif d’autrui comme de son propre état affectif, les mots peuvent soigner ou, au contraire, blesser autrui. La langage nous permet de partager efficacement avec les autres nos émotions, nos besoins et réguler nos propres sentiments, comportements et relations avec les autres. Ici, nous faisons référence à tout ce qui peut nous permettre d’exprimer par le langage verbal (les mots que nous utilisons), le para-verbal (la manière et l’intonation sur laquelle nous disons les choses) et le non verbal (la position de notre corps, nos gestes et mimiques).

En résumé, la PNL peut, hormis le fait de vous permettre de vous développer personnellement, contribuer à:

  • mettre les manipulateurs en échec et faire face aux relations toxiques
  • gérer nos émotions et nous affirmer
  • développer la confiance en soi
  • dire ce dont nous avons besoin de manière constructive
  • être en accord avec soi et se rendre compte de nos choix en pleine conscience
  • clarifier les doutes et inquiétudes
  • comprendre ce qui nous limite et comment sortir de ce cercle négatif
Share This